P h o t o g r a p h e
 
  • Facebook
Mes créations

SERIE GRAPHIQUE 

sur Dibon 60 x 90

690 €

sur Dibon 40 x 60 

390 €

Consacrer moins de temps au monde matérialiste.

Epurer les lignes

 

Toucher l'essentiel

 

On élimine, on supprime
 

Un nouvel espace

 

Lâcher prise

 

 Clarifier les contours

Sublimer la lumière

 

On découvre

 

La Simplicité

 

Ralentir, renoncer, prendre de la distance, faire silence.

Les forment se suffisent à elles-mêmes, porteuses du contenu émotionnel. "

L'art de la simplicité est une ode au minimalisme

Entretenir nos liens sociaux, créer des souvenirs ensemble, aider et servir la communauté, être créatif et tout simplement mieux vivre.

La juxtaposition de quelques formes, de quelques lignes et l’espace précis qui les unit. 

On découvre alors, lentement, des rapports essentiels

Consacrer plus de temps, d’énergie et d’efforts à l’intangible.

 

BIO

Une question demeure:

quelle quantité ?

La notion de minimalisme induisant que « plus on est léger, mieux c’est »

Oter le superflu

Les gens se noient bien trop souvent dans leur surconsommation, prisonniers de l’accumulation de tous leurs objets.

Se réinventer

 

Redonner une valeur nouvelle aux choses pour mieux se retrouver

La Chaise vide

 

Il fait calme il fait doux il fait humble

 Toucher l'essentiel

 

Consacrer plus de temps, d’énergie et d’efforts à l’intangible.

 

BIO

Deux passions dans la vie de Korin : " l'être humain et l'art, l'art et l'être humain, indissociables." 

Korin' est née et a grandi dans "la ville des lumières" nourrie d'écriture, de musique et de photographie.

la musique, l'écriture et la photographie, 

Initiée dans cette dernière pratique par un grand-père, photographe.

Grande passion pour la photo de rue qu'elle définit comme la meilleure des écoles photographiques, capter l'émotion dans sa fugacité, capturer les instants...

 

La liberté qu'offre la photographie lui permet d'écrire en images, de se livrer sans raconter la fin de l'histoire, laissant toute la place à celle ou celui qui regarde qui se met en scène.

 

la Chaise vide & l'autoportrait, 

son double, une chimère, une fiction, un message...

 

Apprécions sa nouvelle série très graphique,

sa nouvelle page : le désir d'aller vers l'épure pour un lâcher-prise, ôter le superflu pour aller à l’essentiel.
 

"C’est lentement qu’on arrive au dépouillement.

Par un chemin long et douloureux. On élimine, on supprime, on renonce à beaucoup de tentations. On découvre alors, lentement, des rapports essentiels, la juxtaposition de quelques formes, de quelques lignes, de quelques angles et l’espace précis qui les unit.

Les forment se suffisent à elles-mêmes, porteuses du contenu émotionnel. "

Nous   contacter

 Claude Durrieu, Présidente

siège de l'association :

55 avenue Jean Moulin

Tel: 33 630 361 409

© 2020  Conception et réalisation - Laurence Sauvajol avec Wix.com

13300 Salon-de-Provence